La hausse des frais de condo arrive au Québec

L'augmentation des frais de condo était attendue par les experts du secteur depuis 2 ans. En effet, de nombreuses réglementations adoptées durant ces dernières années par le Québec vont générer des frais supplémentaires. Les propriétaires de condo sont en train de les découvrir alors que les assemblées annuelles se succèdent.

L'augmentation des frais de condo était attendue par les experts du secteur depuis 2 ans. En effet, de nombreuses réglementations adoptées durant ces dernières années par le Québec vont générer des frais supplémentaires. Les propriétaires de condo sont en train de les découvrir alors que les assemblées annuelles se succèdent.

L'augmentation des frais de condos devrait se poursuivre

Malheureusement, tous les effets des réformes du droit québécois de la copropriété ne sont pas encore répercutés sur les frais de condos.
Cela risque donc d'empirer, notamment du côté des bâtiments anciens. Et ce en raison de mesures adoptées récemment, notamment l'obligation de créer un fonds d'auto-assurance avant avril 2022. Mais aussi à cause de réglementations qui devraient être votées d'ici peu.

Il y a notamment les velléités du ministère des Affaires municipales et de l'habitation d'introduire l'obligation de conduire une étude de fonds de prévoyance. Les copropriétaires seront tenus de se conformer à ses recommandations, ainsi que de tenir un carnet d'entretien. Ce qui devrait déboucher sur une augmentation des charges de copropriété de 150 à 300 $ par mois. Cela affectera de nombreux ménages québécois. En effet, 10 % d'entre eux résident en condo, selon l'APCHQ. Et ce pourcentage grimpe même à 20 % à Montréal.

Les gestionnaires de syndicats de copropriété anticipent

Du côté des gestionnaires de syndicats de copropriétés, on s'active afin de préparer le terrain. Notamment en relevant déjà les frais afin de s'adapter à la future réalité qui approche à grands pas. Ce sont surtout les copropriétés les plus anciennes qui vont souffrir. De nombreux travaux de mise à niveau seront nécessaires. Le timing de la réforme est d'autant plus malvenu en raison de l'explosion récente des prix des matières premières.

Les propriétaires de condo vont donc payer 2 fois l'immobilisme en la matière des 2 dernières décennies. Une fois pour le manque de vision à long terme (le gouvernement souhaite effacer les erreurs des 20 dernières années en un délai 6 fois plus court), une seconde fois en raison de l'inflation des prix que l'on connaît en ce moment.

Les scénarios catastrophes

C'est pourquoi la réforme est vertement critiquée par des acteurs du secteur. Dans certaines copropriétés, on se dirige vers un scénario catastrophe. Un article de Radio-Canada a ainsi rapporté le cas d'une copropriété de Laval d'un peu moins de 100 logements construite à la fin des années 80. Elle va devoir supporter des travaux de mise aux normes importants. Ainsi que la charge de l'augmentation des cotisations aux fonds d'auto-assurance et de prévoyance. Coût de la facture pour les propriétaires : environ 300 $ par mois. La présidente du syndicat redoute le jour où elle devra informer les propriétaires.

Un marché du condo bouleversé au Québec ?

Selon SolutionCondo, les administrateurs et les propriétaires les mieux informés ont déjà réagi en se séparant de leur propriété. L'explosion des frais de condos au Québec pourrait avoir une répercussion sur la valeur de ces propriétés lorsque les conséquences de ces changements seront visibles à toutes et tous. En effet, les candidats acheteurs devront intégrer ces charges supplémentaires à leur budget. Du côté des propriétaires, des ventes forcées sont à anticiper du côté de ceux qui sont dans la capacité financière de supporter ces nouvelles cotisations mensuelles. Reste à voir quel sera l'impact concret sur les prix dans les mois et les années à venir.

Les courtiers de  : Hypotheques.ca sont à votre disposition pour toute question, n'hésitez pas à les contacter.

Source : (©) Hypotheques.ca